S’endetter pour investir dans une SCPI : bonne idée ?

Aujourd’hui, le placement dans les SCPI attire de plus en plus d’investisseurs en immobilier. Il y en a même qui s’endette pour investir dans ce secteur. Mais est-ce vraiment une bonne idée d’acheter des SCPI à crédit ? Voici les réponses.

Sujet a lire : Guide Ultime pour l'Achat de Maisons de Luxe à Toulouse: Tendances et Conseils Immobiliers

1. Une bonne idée si c’est pour constituer un patrimoine sans capital de départ

Si votre objectif est de constituer un patrimoine immobilier, mais que vous n’avez pas du capital nécessaire, la solution est d’emprunter le montant pour votre achat. Lors du remboursement du prêt, les dividendes versés par la SCPI peuvent être utilisés pour payer les mensualités de votre prêt. Cela permet ainsi d’éviter l’effort d’épargne. Une fois que vous avez tout remboursé, vous aurez de véritables compléments de revenus grâce aux dividendes.

A lire en complément : Comment créer une SCPI ?

2. Une bonne idée si les faibles taux des prêts immobiliers apportent un excellent effet de levier

Les taux d’intérêt bas de 1,5 % rendent facile la constitution de patrimoine dans l’immobilier via les SCPI. Avec un rendement moyen de 4,6 %, il est possible de faire des montages ingénieux. De plus, vous n’aurez aucun problème de gestion en investissant dans un patrimoine diversifié, à savoir les bureaux, les logements ou les murs de boutiques.

3. Une bonne idée si c’est pour jouir d’une fiscalité favorable

Acheter des SCPI à crédit permet de jouir d’une fiscalité favorable. En effet, il est possible de déduire les intérêts d’emprunts de vos revenus fonciers. Et cela est sans limitation de durée. Ainsi, l’imposition de revenus de vos parts de SCPI sera alors moins importante.

4. Une bonne idée si vos proches sont protégés en cas de décès

Un crédit immobilier est souvent accompagné d’une assurance décès-invalidité. S’il y a un accident de la vie, le remboursement de prêt se fait alors automatiquement. Ceci permet ainsi de protéger vos proches.

5. Une bonne idée s’il est possible de choisir le type de prêt le plus adapté

Avec un emprunt jusqu’à 50 000 euros, les établissements financiers peuvent accorder un prêt à la consommation affecté. Ceci est parfait pour jouir des offres avantageuses de certaines banques. Mais, le gros du travail consiste à prouver au Fisc que les SCPI sont achetées via le crédit. De cette façon, les intérêts sont soustraits de vos revenus fonciers. Si le montant du financement dépasse les 50 000 euros, le mieux est d’opter pour un crédit immobilier classique. Ainsi, il n’y aura pas de contrainte de déductibilité des intérêts d’emprunt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories